CR de la séance du 11 décembre 2014

La séance de l’ atelier Efigies Aix-Marseille a eu lieu le jeudi 11 décembre 2014 à la MMSH (Aix-en-Provence).

Nous avons eu le plaisir d’écouter et de discuter autour de deux communications:

  • Calogero GIAMETTA (LAMES, post-doctorant en Sociologie des migrations, genre et sexualités) : Embodied Borders: Problematizing Sexual Humanitarianism.
  • Florence Salanouve (LIRCES, LSHS, Université Nice Sophia Antipolis) : Les institutions culturelles au prisme du genre : un espace de recherche à déployer.

résumé de la séance :

  • Calogero GIAMETTA (LAMES, post-doctorant en Sociologie des migrations, genre et sexualités) : Embodied Borders: Problematizing Sexual Humanitarianism.

Calogero Giametta est post-doctorant en sociologie des migrations, du genre et des sexualités au LAMES. Lors de cette séance, il a présenté une partie de son travail de recherche en cours, Embodied Border, orienté sur la réfléxivité et la méthodologie. Calogero Giametta travaille à partir de la notion d’humanitarisme sexuel developpée par Nicolas Mai : « l’humanitarisme sexuel fonctionne par le biais d’interventions sociales contenant la mobilité des groupes de migrants qui sont stratégiquement essentialisées et altérisées comme des victimes «pures» d’oppression et d’exploitation sexuels » (Mai, 2014 : 176). Son terrain de recherche se constitue autour des interactions qu’il entretient avec des individus sujets au droit d’asile.

Ainsi propose-t-il de comprendre le queer comme une méthodologie et non seulement la délimitation d’un objet de recherche. Par conséquent, il questionne les méthodes ethnographiques comme outils objectifs, sensées assurer la validité scientifique des discours sociologiques. Cela le conduit à remettre en question la notion d’observation participante, pour la dépasser et postuler toute interaction comme participant à la fabrication de la connaissance scientifique. Il insiste en ce sens sur l’importance de situer son point de vue et de visibiliser la corporéité du chercheur (Harraway, 2007). Ce n’est qu’à cette condition qu’une sensibilité particulière, celle de la relation entre le chercheur et l’enquêté pourra être analysée et fournir une connaissance plus adéquate aux réalités « en train » de se dérouler. Par cette remise en question de la production des connaissances, ce sont les rapports de pouvoirs visibles dans le discours des invidus rencontrés qui sont mis en lumière par l’intérmédiaire d’une critique de la situation d’ethnographie, qui, participe également de cette « mise en boite ».

calo

‘All of a sudden I was a Lesbian’: Becoming by Telling. 
by Calogero Giametta and Clément Caignart. 
’The material for this work emerges from a 2-year long ethnography with sexual/gender minority people coming to the UK and claiming asylum because of fear of persecution in their countries. When these asylum claimants told their stories to the Home Office, the lawyers, the judges or the support organisations, they had to fit their accounts into a recognisable repertoire of asylum stories – making themselves archetypal asylum seekers. But people exceeded these narratives. Here it is explored how a ‘true’ story about one’s conditions of need has to be told in official contexts where power relations materialise’.

Bibliographie :

Ahmed, Sara (2006). Queer Phenomenology: Orientations, Objects, Others. Durham: Duke University Press.

Berlant, Lauren (2011) Cruel Optimism. Durham: Duke University Press.

Feldman, Ilana and Ticktin, Myriam (2010) In the Name of Humanity: The Government of Threat and Care. Durham: Duke University Press.

Giametta, Calogero (2014) « ‘Rescued’ subjects: the question of agency and religiosity for non-heteronormative asylum seekers in the UK », Sexualities, Vol. 17, 583–599.

Giametta, Calogero (forthcoming 2015) « Reorienting participation, distance and positionality: ethnographic encounters with non-heteronormative migrants », Sexualities.

Mai, Nicola (2014) « Between Embodied Cosmopolitanism and Sexual Humanitarianism: The Fractal Mobilities and Subjectivities of Migrants Working in the Sex Industry », in Baby-Collins, V. and Anteby, L. (eds.) Borders, Mobilities and Migrations, Perspectives from the Mediterranean in the 21st Century, Brussels: Peter Lang.

Stoller, Paul (1997) Sensuous Scholarship. Philadelphia: University of Pennsylvania Press.

  • Florence Salanouve (LIRCES, LSHS, Université Nice Sophia Antipolis) : Les institutions culturelles au prisme du genre : un espace de recherche à déployer

Florence Salanouve débute une thèse en sciences de l’information et de la communication. Son expérience professionnelle de conservatrice en bibliothèque a fait émerger un questionnement autour du genre et des rapports sociaux de sexe dans les institutions culturelles.

Premièrement, elle observe que le genre se déploie dans les professions des institutions culturelles, dans la répartition des activités, du côté des usagers, dans le discours médiatique et les politiques culturelles.

Deuxièmement, elle remarque que la question du républicanisme et de l’universalisme (particulièrement présent dans la culture) bloque la possibilité d’une réflexion sur le genre et rend les institutions culturelles réfractaires à la question du genre.

Troisièmement, elle s’est intéressée à la question de l’indexation et à la classification des livres dans les catalogues de bibliothèque. Observées à la lumière de l’institutionnalisation des études de genre, elle souligne un écart entre les logiques des catalogages et la production bibliographique.

Ces constats la conduisent à exposer ses premiers questionnements, et ses incertitudes face à la polysémie des termes genre, culture dans leur rapport aux institutions culturelles « légitimes » (terme qu’elle propose également de redéfinir). Aussi entend-elle défricher les possibilités de croisement entre genre et institutions culturelles. Pour cela, elle propose de s’engager dans l’ethnographie du genre au sein des institutions culturelles.

Florence

Bibliographie :

BECKER Howard, Les Mondes de l’Art, Paris, Flammarion, 1988.

BARGEL Lucie, FASSIN Éric, LATTE Stéphane, « Usages sociologiques et usages sociaux du genre : le travail des interprétations », Sociétés et représentations, n°24, p. 59-77 , 2007.

BERENI Laure et al, Introduction aux Gender Studies, Bruxelles, de Boeck, 2008.

BERTINI Marie-Joseph, Ni d’Eve ni d’Adam. Défaire la différence des sexes, Paris, Max Milo, 2009.

BOURDIEU Pierre, La Domination masculine, Paris, Le Seuil, 1998. 

BUTLER Judith, Trouble dans le genre. Pour un féminisme de la subversion, trad. de Cynthia Kraus, Paris, La Découverte, 2005 (1990). 

COULOMB-GULLY Marlène,  « Inoculer le Genre », Revue française des sciences de l’information et de la communication, 4/2014.

COULANGEON Philippe et DUVAL Julien (dir.), Trente ans après La distinction de Pierre Bourdieu, La Découverte, 2013.

DIMAGGIO Paul (dir), Nonprofit enterprise in the Arts : studies in mission and constraint, Oxford University Press, 1986.

DORLIN Elsa, Sexe, genre et sexualités, Paris, Presses Universitaires de France, 2008.

DONNAT Olivier, « La féminisation des pratiques culturelles », Développement culturel, Bulletin du département des études, de la prospective et des statistiques, Ministère de la culture et de la communication, n°147, 2005.

DUBOIS Vincent, La culture comme vocation, Raisons d’agir, 2013.

DUBOIS Vincent, La politique culturelle. Genèse d’une catégorie d’intervention publique, Paris, Belin, 1999.

DOUGLAS Mary, Comment pensent les institutions ?, Paris, La Découverte, 1999 (1986).

FOUCAULT Michel, L’archéologie du savoir, Paris, Gallimard, 1969.

GOFFMAN Erving,  La mise en scène de la vie quotidienne. Tome I, La présentation de soi, tome II, Les relations en public, trad. de l’anglais par A. Accardo, Paris, Éd. de Minuit, 1973 (1959).

PRAT Reine, «Art du spectacle. Pour l’égal accès des femmes et des hommes aux postes de responsabilité, aux lieux de décision, aux moyens de production, aux réseaux de diffusion, à la visibilité médiatique. Rapport d’étape n°2 : de l’interdit à l’empêchement, Ministère de la culture et de la communication, Mission pour l’égalité hommes/femmes, mai 2009.

SCOTT Joan W., « Gender : A Useful Category of Historical Analysis », The American Historical Review, vol. 91, 5, p. 1053-1075, 1986.

 

 

 

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *