CR de la séance du 17 septembre 2015

La séance de l’ atelier Efigies Aix-Marseille a eu lieu le vendredi 17 septembre 2015 à la MMSH, Aix-en-Provence.

Nous avons eu le plaisir d’écouter et de discuter autour de deux communications:

  • Anne Légier, Doctorante en civilisation américaine à la Sorbonne Nouvelle (CREW,CRAN) : Une voix singulière pour un combat de femmes : Un groupe de pasteurs et de rabbins américains à la pointe du combat pour la légalisation de l’avortement (1967-1973)
  • Delphine Lance, Doctorante en anthropologie (LAIOS/EHESS) : Penser la notion de travail dans le processus de gestation : l’exemple de la GPA

Résumé des interventions : 

Anne Légier, Doctorante en civilisation américaine à la Sorbonne Nouvelle (CREW,CRAN) : Une voix singulière pour un combat de femmes : Un groupe de pasteurs et de rabbins américains à la pointe du combat pour la légalisation de l’avortement (1967-1973)

La question de l’avortement suscite aujourd’hui un intense débat outre-Atlantique. Les mouvements anti-avortements, qui se sont illustrés par une violence hors du commun et une stratégie législative très efficace, revendiquent généralement des motivations religieuses, souvent d’obédience protestantes. Cependant, ce que beaucoup d’Américains eux-mêmes ignorent, c’est qu’un groupe multiconfessionnel, le Clergy Consultation Service (CCS), a joué un rôle capital dans les années précédant la légalisation de l’avortement par la Cour Suprême des États-Unis, avec l’arrêt Roe v. Wade de 1973. L’histoire de ce mouvement, à la fois singulier et ancré sans son époque, mérite d’être examinée à l’aune de ses contributions pratiques et théoriques. En effet, en choisissant de défier, au nom de la justice, les lois restrictives en matière d’avortement, le CCS permit non seulement à un grand nombre de femmes, y compris des femmes aux moyens limités et appartenant à des groupes minoritaires, d’accéder à un avortement médicalement sûr, mais aussi d’ouvrir la discussion sur le sujet en terme d’éthique religieuse, mettant notamment en lumière les inégalités sociales, raciales et genrées en matière d’avortement.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *