Transidentités : biblio & filmographie

Bibliographie et filmographie établie par Karine Espineira à l’occasion de la séance de septembre 2012 de l’atelier Efigies Aix-Marseille.

Merci à elle, et n’hésitez pas à compléter !

Le site internet de l’ODT, Observatoire des Transidentités : http://www.observatoire-des-transidentites.com

Blog personnel : http://karineespineira.wordpress.com

Documentaires

  • ADVENTURE IN THE GENDER TRADE, de Susan Marenco, Ciné Nova, États-Unis, 1993.
  • DESHABILLEZ-NOUS : Ces messieurs dames, Thierry Demaizière, Alban Teurial, France 3, France, 2010.
  • FILLE OU GARÇON : Mon sexe n’est pas genre, Valérie Mitteaux, Arte France, Ostinato production, Chaz productions, France, 2011.
  • FINISHING SCHOOL, de Kate Jones-Davies, Red Light Zone, États-Unis, 1995.
  • GENDERNAUTS : A Journey Through Shifting Identities, Monika Treut, Allemagne, 1999
  • I DON’T WANNA BE A BOY, d’Alec Behrens et Marijn Muyser, Wildshot Pictures États-Unis, 1995.
  • INTERSEXUALITY : Redefinig Sex, de Michelle Melles, Canada, City TV, 2000.
  • JE SUIS NÉE TRANSSEXUELLE, documentaire de Béatrice Pollet, Key Lights-Les films Gabriel, France, 1995.
  • JUSTE UNE FEMME, de Mitra Farahani, France, 2001.
  • L’ORDRE DES MOTS, de Cynthia et Mélissa Arra, France, 2007.
  • LA TRANSSEXUALITE, de Stephen Hunter, Discovery Channel, États-Unis, 2005.
  • LE MYTHE DE L’HERMAPHRODITE, de Thomas Schmitt, Allemagne, 2002.
  • LES HERMAPHRODITES : Univoque, équivoque, d’Ilka Franzmann, Allemagne, 2002.
  • MES QUESTIONS SUR LES TRANS…, de Serge Moati et Charlotte Lessana, Image et Compagnie, France Télévisions, Centre National du Cinéma, France 2011.
  • METAMORPHOSIS, de Fei Ling, AEEA, Chine, 2003.
  • MIROIR, MIROIR, de Baillie Walsh, Première Heure, France, 1996.
  • NEXT STATION NANA, de Marina Obousier et Arthur Manz, Prado Porductions, France, 2007.
  • OPPOSITE SEX, Rene’s Story, de Josh Aronson, Showtime Networks Inc., États-Unis, 2003.
  • OPPOSITE SEX, Jamie’s Story, de Josh Aronson, Showtime Networks Inc., États-Unis, 2003.
  • PARIS IS BURNING, de Jennie Livingston, Moskwood / K-Films, États-Unis, 1990.
  • PEMBE GRI (Pink Grey), d’Emre Yalgin, Turquie, 2008.
  • PREGNANT MAN (L’incroyable histoire de l’homme enceint), d’Elisabeth McDonald, Luke Campbell, September Films, Royaume-Uni, 2008.
  • SCREAMIN QUEENS – The Riot at Compton’s Cafeteria, de Victor Silverman et Susan Stryker, États-Unis, 2005.
  • SEXE CHANGE CAPITAL OF THE WORLD, de Josh Rosen, États-Unis, 2005.
  • SEX CHANGE, Advanced Medical Productions, The Learning Channel, États-Unis, 2003.
  • SEX SENSE : L’hermaphrodisme ; Changer de sexe, Canada, Exploration Production, 2000.
  • SEX SENSE : L’Identité sexuelle, Canada, Exploration Production, 1999.
  • SOUTHERN COMFORT, de Kate Jones-Davis, Widescreen, États-Unis, 2000.
  • SUIS-JE UNE FILLE OU UN GARÇON ?, de Nick Godwin, Channel 4 Television Corp, Royaume-Uni, 2004.
  • THE BRANDON TEENA STORY, de Susan Muska -Greta Olafsdottir, Zeitgeist Films, États-Unis, 1998.
  • THE CELLULOID CLOSET, de Rob Epstein, Etats-Unis, Gaumont/Columbia/Tristar, États-Unis, 1995.
  • TRANSAZIONI, de Mary Nicotra, Italie, indépendant, 2004.
  • TRANSSEXUAL MENACE, de Rosa Von Praunheim, Studio RVP, Allemagne-États-Unis, 1996.
  • TRAPPINGS OF TRANSHOOD, d’Elise Horvitz & Christopher Lee, GFFG, États-Unis, 1997.
  • TRINIDAD, de PJ Raval et Jay Hodges, États-Unis, 2008
  • TROISIÈME SEXE À ISTANBUL, de Brigitte Delpech, France, 10 Francs, France, 1994.
  • VENUS BOYZ, de Gabriel Baur, Ad Vitam, Allemagne-Suisse-États-Unis, 2002.
  • WOUBI CHÉRI, de Philip Brooks & Laurent Bocahut, Dominant7, France, 1998.
  • XX TO XY : Fighting to be Jake, d’Emily Atef, Deutsche Film, Allemagne, 2003

Films

  • ADAM EST… EVE, de René Gaveau, Films Fernand Rivers, Orex Films, France, 1954.
  • BOYS DON’T CRY, de Kimberley Pierce, E.U., Fox Pathé Europa, 1999.
  • BREAKFAST ON PLUTO, de Neil Jordan, Pathé International, Irlande-Royaume Uni, 2005.
  • CEUX QUI M’AIMENT PRENDRONT LE TRAIN, de Patrice Chéreau, Studio Canal, France, 1998.
  • CHOUCHOU, de Merzak Allouache, Warner Bros, France, 2002.
  • CHRISTINE JORGENSEN STORY, d’Irving Rapper, Edward Small Productions, États-Unis, 1970.
  • DIFFERENT FOR GIRLS, de Richard Spence, First Look Pictures, Royaume Uni, 1996.
  • DIRTY SEXY MONEY (série), de Craig Wright, États-Unis, 2007-2009.
  • DR JECKYLL & SISTER HYDE, de Roy Ward Baker, Republic Studios, Royaume Uni, 1971
  • ED WOOD, de Tim Burton, Buena Vista, États-Unis, 1994.
  • FREAKS, La monstrueuse parade, de Ted Browning, Metro-Goldwyn-Meyer, États-Unis, 1932.
  • GLEN OR GLENDA, d’Ed Wood, Images Entertainment, États-Unis, 1953.
  • HEDWIG (And The Angry Inch), de John Cameron Mitchell, Metropolitan Filmexport, États-Unis, 2001.
  • HIT & MISS (série), de Paul Abbott, Royaume Uni, 2012 – en production.
  • LAWRENCE ANYWAYS, de Xavier Dolan, Remstar-MK2, Canada-France, 2012.
  • L’ANNEE DES 13 LUNES, de Rainer Werner Fassbinder, Tango Film, Allemagne, 1978.
  • LE CHOIX (Second Serve), d’Anthony Page, CBS, États-Unis, 1986.
  • LE MYSTÈRE ALEXINA, de René Féret, Electric Pictures, France, 1985.
  • LULU, de Jean-Henri Roger, Artédis, France, 2002.
  • MA VIE EN ROSE, d’Alain Berliner, Haut et Court, France-Belgique 1997.
  • MAUVAIS GENRES, de Francis Girod, France, Pyramide, France, 2002.
  • MINUIT DANS LE JARDIN DU BIEN ET DU MAL, de Clint Eastwood, Warner, États-Unis, 1997.
  • MISS MONA, de Mehdi Charef, AMC, France, 1986.
  • MYRA BRECKINRIDGE, de Michael Sarne, Twentieth Century-Fox, États-Unis, 1970.
  • NIP & TUCK (série), de Ryan Murphy, 2003-2010.
  • ORLANDO (d’après Virginia Woolf), de Sally Porter, Columbia Tristar, Royaume Uni, 1989.
  • PERSONNE N’EST PARFAIT(E), de Joël Schumacher, E.U., Studio Canal, États-Unis, 2000.
  • PRISCILLA, FOLLE DU DÉSERT, de Stephan Elliott, MGM-UA, Australie-États-Unis, 1995.
  • PULSION, de Brian de Palma, Filmways Pictures, États-Unis, 1980.
  • QUEER AS FOLK (série), de Russel T. Davies, Royaume Uni, 1999-2000.
  • QUEER AS FOLK (série) de Russel T. Davies, Ron Cowen, Daniel Lipman, États-Unis-Canada, 2000-2005.
  • STONEWALL, de Nigel Finch, BBC, Royaume Uni, 1995.
  • THE CRYING GAME, de Neil Jordan, Live Entertainment, Royaume Uni, 1992.
  • THE IRON LADIES, de Thonghonthum Youngyooth, Taï Entertainment, Thaïlande, 2000.
  • THE L WORLD (série) d’Ilene Chaiken, États-Unis, 2004-2009.
  • THELMA, de Pierre Alain Meyer, coproduction Franco-Suisse, 2002.
  • THE ROCKY HORROR PICTURE SHOW, de Jim Sharman, Fox, États-Unis, 1975.
  • TOUT SUR MA MÈRE, de Pedro Almodovar, Espagne, Fox Pathé, Espagne, 1999.
  • TRANSAMERICA, de Duncan Tucker, Independant Film Channel, États-Unis, 2005
  • WILD SIDE, de Sébastien Lifshitz, Ad Vitam, France-Belgique, 2004
  • XXY, de Lucia Puenzo, Pyramide, Argentine, Espagne, France, 2007.

Ouvrages

  • ALESSANDRIN Arnaud (dir.), La Transidentité : Des changements individuels au débat de société, Paris : L’Harmattan, 2011, 160 p.
  • BERTINI Marie-Joseph, Ni d’Ève ni d’Adam, Défaire la différence des sexes, Paris : Max Milo, 2009, 288 p.
  • BOUGNOUX Daniel, La crise de la représentation, Paris : La Découverte, 2006, 183 p.
  • CALIFIA Pat, Sexe et utopie, Paris : La Musardine, 2008, 193 p.
  • – Le mouvement transgenre, changer de sexe, Paris : Epel, 2003, 384 p.
  • DORLIN Elsa, Sexe, Genre et sexualités. Introduction à la théorie féministe, Paris : PUF, 2008, 153 p.
  • – « Homme/Femmes © Des technologies de genre à la géopolitique des corps », in Critique, « Body Bulding, L’évolution des corps », n° 764-765, Paris, 2011, p. 16-24.
  • ESPINEIRA Karine, 2008, La transidentité, de l’espace médiatique à l’espace public, Paris : L’Harmattan, Paris, 2008, 198 p.
  • – La Transyclopédie, codirigé avec Arnaud Alessandrin et Maud-Yeuse Thomas, éditions Des Ailes sur u tracteur, 15 novembre 2012 (à paraître).
  • – LG… B… T… I… ? Identités émergentes, ESPINEIRA K., ALESSANDRIN A., THOMAS M.-Y. (dir.), ODT Vol. 2, Paris : L’Harmattan, janvier 2013 (à paraître).
  • – « Le bouclier thérapeutique, discours et limites d’un appareil de légitimation », Le sujet dans la Cité, « Habiter en étranger : lieux mouvements frontières », DELORY-MOMBERGER C., SCHALLER J.-J. (dir.), Revue internationale de recherche biographique, n° 2, Téraèdre, Paris, 2011, p. 189-201.
  • – « Transidentité : de la théorie à la politique. Une métamorphose culturelle entre pragmatisme et transcendance », in L’Information Psychiatrique, 2011, Vol. 87, n° 4, Paris, p. 279-282.
  • – « Le bois de Boulogne : mythification de la prostitution des trans’ », in Géographie des homosexualités, (Alessandrin, Raibaud dir.) Armand Colin, 2013.
  • GIAMI Alain, BEAUBATIE Emmanuelle, LE BAIL Jonas, Caractéristiques sociodémographiques, identification de genre, parcours de transition médicopsychologiques et VIH/sida dans la population trans. Premiers résultats d’une enquête menée en France en 2010, Bulletin Épidémiologique Hebdomadaire, n° 42, Institut de Veille Sanitaire, Paris, 2010, p. 433-437.
  • HERAULT Laurence, Le mari enceint : construction familiale et disposition corporelle, in Critique : « Body Building, l’évolution des corps », n° 764-765, CNL, Paris, 2011, p. 48-60
  • – Usages de la sexualité dans la clinique du transsexualisme, L’Autre, Cliniques, Cultures et Sociétés, Revue Transculturelle, 2010, Vol. 11, n° 3, p. 278-291.
  • SIRONI Françoise, Psychologie(s) des transsexuels et des transgenres, Paris : Odile Jacob, 2011, 272 p.
  • STEINBERG Sylvie, 2001, La confusion des sexes ou Le travestissement de la Renaissance à la Révolution, Paris : Éditions Fayard, 2001, 409 p.
  • THOMAS Maud-Yeuse, ALESSANDRIN Arnaud, ESPINEIRA Karine (dir.), Transidentité : histoire d’une dépathologisation, ODT Vol. 1, Paris : L’Harmattan, janvier 2013 (à paraître).
  • THOMAS Maud-Yeuse, « Pour un cadre générique du transsexualisme », in L’Information Psychiatrique, Vol. 87, n° 4, Paris, 2011, p. 301-304.
  • – « De la question trans au savoir trans : un itinéraire », in Le sujet dans la cité : Écouter la souffrance, DELORY-MOMBERGER C., NIEWIADOMKI C., dir., Revue internationale de recherche biographique, n° 1, Téraèdre, Paris, 2010, p. 120-129.
  • – THOMAS Maud-Yeuse et ESPINEIRA Karine, « Deux lesbotrans se posent des Q », in Q comme Queer, BOURCIER M.-H. (dir.), Lille : GayKitschCamp, 1998, p. 100-104.