Atelier Antiquité : Programme 2012-2013

Dates des ateliers : Les séances ont lieu un samedi par mois, de 16h à 18h, à la Maison des initiatives étudiantes (MIE), 50, rue des Tournelles 75003 Paris.

Les samedis 20 octobre, 17 novembre, 1er décembre, 12 janvier,  23 février, 16 mars, 20 avril, 25 mai, 22 juin.

Modalités : Une première intervention est consacrée au thème de l’année, une seconde porte sur un thème au choix des intervenants, dans le cadre des questions relevant du genre, de l’histoire des femmes, de la masculinité et/ou de la sexualité antiques.

Créé à l’automne 2007, l’atelier EFiGiES-Antiquité s’intéresse aux systèmes de genre propres au monde antique en abordant des textes et des images de natures différentes et d’époques variées. Lors de leur intervention dans ce programme, plus d’une vingtaine de jeunes chercheurs, français et étrangers, étudiants ou enseignants, ont interrogé leurs documents, dans une atmosphère d’échange et en toute convivialité, sous l’angle des questions du genre, de la construction des identités et du corps.

L’atelier est ouvert à celles et ceux qui souhaiteraient communiquer leurs travaux ou leurs réflexions, aux hellénistes, latinistes, historiens, anthropologues, historiens de l’art, juristes, littéraires, que leurs réflexions orientent vers l’Antiquité. Il est en particulier destiné à toutes les étudiantes et tous les étudiants de master et de doctorat mais aussi à tous les chercheurs pour qui la problématique du genre constitue un élément d’interrogation. Il est conçu pour être un espace de dialogues, d’échanges, d’enrichissement et de convivialité. L’entrée est libre.

Efigies-Antiquité,  un des nombreux ateliers de l’association Efigies, travaille en collaboration avec le séminaire de recherche Antiquité au présent avec lequel il a co-organisé une journée d’études intitulée « Femmes de paroles », le 5 mai 2010. Il est également en étroit contact scientifique avec le laboratoire ANHIMA, dans le cadre de l’axe de recherche « Logique de genre dans les mondes grec et romain ». L’atelier a activement participé cet été aux activités de Clélia, sessions de linguistique et de littérature en proposant un cycle de conférences « Questions de genre et de sexualité dans l’Antiquité grecque et romaine ».

 

Les mots, les pratiques, les idées

À quoi renvoient les mots ? Que nous apprennent-ils sur les représentations, les formes de catégorisation et les pratiques réelles des Anciens dans le champ de la sexualité ? Peut-on parler d’identité sexuelle à Rome ou en Grèce ? Comment éviter le piège de l’anachronisme quand tant de mots occidentaux s’appuient sur des racines grecques ou latines pour forger le vocabulaire de notre sexualité ? Comment éviter d’exporter les catégories occidentales quand les discours contemporains somment en permanence l’individu de se définir, de se nommer, de se dire en matière de genre, d’amour, de sexe ?

En tenant compte de la nature des sources par lesquelles ces mots nous sont parvenus et du sens qu’ils prennent dans le cadre des pratiques culturelles, politiques et rituelles de la parole, il s’agira d’approcher les formes d’érotisme antique par le biais du vocabulaire, des notions et des concepts qui en balisent le champ ; dans une démarche d’analyse qui recoure aux outils de toutes les disciplines ouvrant un accès à l’Antiquité (histoire, anthropologie, analyse de l’image, linguistique, archéologie, philologie etc.) et permettant une approche pragmatique, il s’agira de tenter une « traduction transculturelle ».

 

Toutes les propositions sont les bienvenues:

Contact : sandra.boehringer@wanadoo.fr ; gaelle.deschodt@neuf.fr; adeline.adam1@gmail.com ; alexa.neagu@yahoo.fr

http://efigies-antiquite.perso.neuf.fr


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.