Genre et radio

Quatrième séance de l’atelier « Genre et Médias »

Thème genre et radio

Avec

Geneviève Drolet, Doctorante Université Rennes 1/Université Laval (Québec)

« Domination masculine sur les ondes québécoises: talk-radio, genre et politique »

Discutée par Isabelle Matamoros

 

Le 25 avril de 18h à 20h à la MIE (maison des initiatives étudiantes)

50, rue des tournelles – 75003 Paris.

L’atelier est ouvert à toute personne intéressée

 Présentation de la séance

 Notre présentation propose l’analyse d’un format particulier de radio très populaire au Québec : la « radio parlée ». Directement inspiré par le controversé modèle américain de « talk radio », ce style radiophonique a soulevé, et soulève encore, de houleux débats en raison de la nature controversée des propos tenus par ses animateurs. La réflexion que nous suggérons se base sur une étude portant sur la couverture médiatique des élections municipales de 2007 par les deux stations de « radio parlée » de la ville de Québec. Cette analyse cherchait, à l’époque, à vérifier si les candidats et candidates avaient droit à un traitement équitable et équilibré.

Les résultats obtenus ont retenu notre attention puisqu’ils ont non seulement révélé de fortes inégalités de traitement, mais ils ont aussi fait émerger une misogynie latente des propos tenus par les animateurs. Nous tenterons donc, à l’aide de ces résultats, de mettre en lumière les processus de représentation et construction des différentes identités masculines et féminines des personnalités publiques (et plus spécifiquement politiques) sur les ondes de ces « radios parlées » qui s’autoproclament « porte-parole des gens ordinaires ».


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.