Présentation de l’atelier genre, sexe, sexualité dans les mondes grec et romain

Qu’est-ce qu’un modèle en matière de sexualité ? de moralité ? de comportement ? Quel impact ce modèle a-t-il sur les pratiques ? Les documents qui nous sont parvenus relèvent-ils de représentations normatives ou apportent-ils des informations sur les comportements réels ? Dans quelle mesure les usages et les coutumes balisent-ils les comportements des individus en matière de sexualité ou de genre ? Il s’agit de poursuivre une réflexion, entamée depuis deux ans, sur la sexualité et les constructions des identités genrées en Grèce et à Rome. En tenant compte de la nature des sources dont nous disposons et du sens que les énoncés et les images prennent dans le cadre des pratiques culturelles, politiques et rituelles de leur production et de leur énonciation, nous interrogerons cette année l’idée de « modèle » et postulerons des réseaux et des domaines hétérogènes où fonctionnent des codes souvent très différents. Nous réfléchirons également à ce que l’on nomme « comportements majoritaires » et à l’interprétation de « détournement des normes » si courante lorsque les documents n’entrent pas dans le cadre que nous avons anachroniquement fixé pour les Anciens.

Créé à l’automne 2007, l’atelier d’EFiGiES-Antiquité a tenté d’approcher les systèmes de genre propres au monde antique en abordant des textes et des images de natures différentes et d’époques variées. Lors de leur intervention dans ce programme, plus d’une vingtaine de chercheurs, français et étrangers, étudiants ou enseignants, ont interrogé leurs documents sous l’angle des questions du genre, de la construction des identités et du corps. Nous souhaitons désormais approfondir les thèmes abordés et, à partir de dossiers spécifiques, consacrer les deux heures de nos rencontres au débat et à la discussion : ces séances sont ouvertes à toutes personnes intéressées par les questions de sexe et de genre, dans le monde antique ou en général.

L’atelier est ouvert à celles et ceux qui souhaiteraient communiquer leurs travaux ou leurs réflexions, aux hellénistes, latinistes, historiens, anthropologues, historiens de l’art, juristes, littéraires, que leurs réflexions orientent vers l’Antiquité. Il est en particulier destiné à toutes les étudiantes et tous les étudiants de master et de doctorat mais aussi à tous les chercheurs pour qui la problématique du genre constitue un élément d’interrogation. Il est conçu pour être un espace de dialogues, d’échanges, d’enrichissements. L’entrée est libre.

Contact : Sandra Boehringer : sandra.boehringer@wanadoo.fr

Lieu des ateliers : Maison des Initiatives Étudiantes (MIE), 50, rue des Tournelles, 75003 Paris (métro Bastille, Bréguet-Sabin ou Chemin-Vert) ou INHA, si la MIE n’est pas libre.
Horaire
: le 2e samedi du mois généralement, de 16h à 18h (voir ci-dessous)

Programme disponible :

– dans la rubrique « Programmes » du carnet

– sur le site de l’association EFiGiES


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.