Mise en ligne des interventions – 4e séance de l’Atelier EFiGiES à « Archives, mémoire, transmission du féminisme et LGBTQ+» Toulouse

Cette séance a eu lieu le mardi 22 mai au sein de la bibliothèque d’Etudes Méridionales (BEM) à TOULOUSE.

Vous pouvez écouter ci-dessous les enregistrements des interventions :

 

« La mémoire des archives artistiques féministes »

Jessica Ibre, militante féministe et doctorante en Histoire de l’art

 

 

« Chasse au trésor et réflexions autour des archives LGBTQIA* aujourd’hui en France »

Mathias Quéré, doctorant en première année de thèse d’histoire à l’université Toulouse – Jean Jaurès. Il travaille sous la direction de Sylvie Chaperon sur les mouvements homosexuels militants dans les années 1970 et 1980 en France.

 

«La transmission d’expérience, de connaissances, d’une mémoire aux chercheuses.rs»

Brigitte Boucheron et Jacqueline Julien, lesbiennes-féministes militantes depuis 1976, association Bagdam

 

L’intervention de Marine Rouch est accessible ici sur le carnet Hypothèse « Chère Simone de Beauvoir »

« Rapports des chercheur.es aux archives de l’intime : expérience d’une doctorante »

Marine Rouch, doctorante en histoire contemporaine, Université Toulouse 2 et Lille 3, thèse intitulée « Si j’en suis arrivée là, c’est grâce à vous ». Écritures des hommes et des femmes « ordinaires » : le lectorat de Simone de Beauvoir ».

 

« La constitution et conservation des fonds d’archives de la « deuxième vague » féministe »

Justine Zeller, Doctorante en histoire contemporaine sous la direction de Sylvie-Chaperon, thèse sur la « deuxième vague » féministe et sur la structuration d’un « espace de la cause des femmes » en région Midi-Pyrénées (Toulouse+Tarbes)

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *