Performance académique : outils de gestion féministe de prise de parole en public

Lundi 5 novembre de 14h à 17h30
Bâtiment Bienvenüe, campus Descartes, arrêt Noisy-Champs
Séance organisée par Lucile Biarrotte
 

Ayant remarqué à plusieurs reprises (notamment au CIRFF en août) que certain-e-s avaient du mal à se faire entendre lors de leur prise en parole en public, j’ai proposé de faire une séance pour travailler ce point primordial. Je ne suis pas une experte en la matière, mais ces dernières années j’ai eu l’occasion de réfléchir et progresser par mon expérience pédagogique, scientifique et artistique. Je vous propose donc de partager quelques réflexions dans un cadre bienveillant, en alternant discussions théoriques et exercices corporels pratiques. Nous avons tou-te-s des contenus intelligents et originaux à partager, il me semble donc important de travailler aussi la forme pour rendre notre message le plus efficace possible.

Objectifs

  • prise de conscience
  • astuces pour parler plus fort, plus distinctement
  • assumer sa présence en face d’une audience
  • Outils de gestion des espaces publics de discussion pour débiaiser les effets de domination dans la répartition de la parole, gérer les personnes perturbatrices et mieux répartir la parole.

Exercice préparé : Battle d’articles : Chaque participant-e fait une présentation percutante de 3’ sur un article ou livre “qu’il faut absolument lire, et pourquoi”.

Ressources utilisées 

Formation doctorale suivie avec Marianne Malifaud en 2017-2018 à l’ESPE de Bonneuil, dont est tiré ce documentaire : Bastide, L.,  Malifaud, M. ESPE de Créteil – Le corps et la voix. Film pédagogique de 45’ consulté à l’adresse http://espe.u-pec.fr/ressources-audiovisuelles/formation-generale/le-corps-et-la-voix-829138.kjsp?RH=1517560074193

Carter, A. (2018). Pourquoi les hommes posent-ils plus de questions que les femmes dans les séminaires scientifiques ? The Conversation. Consulté à l’adresse http://theconversation.com/pourquoi-les-hommes-posent-ils-plus-de-questions-que-les-femmes-dans-les-seminaires-scientifiques-93875

Carter, A., Croft, A., Lukas, D., & Sandstrom, G. (2017). Women’s visibility in academic seminars: women ask fewer questions than men. Consulté à l’adresse https://arxiv.org/abs/1711.10985

 

Disposition de la salle : demi-cercle de chaises sans tables

Déroulé de la séance

14h15 EXERCICE : auto-présentation

-se présenter personnellement debout sans instruction particulière
-débriefing à la fin : quelles postures sont efficaces ? Quels soucis de communication ?

14h30 PARTAGE : peurs et problèmes liés à la prise de parole en public


2 éléments majeurs : le CORPS et la VOIX.

La forme conditionne l’écoute du fond en grande partie. Nos éducations sur la prise de parole diffèrent selon nos origines et particularités sociales, et nos caractères. les rapports de pouvoirs sont aussi importants dans la répartition de la parole, on y reviendra à la fin de la séance.

Les exercices suivants sont inspirés de la formation sur la Voix et le corps dispensée par Marianne Malifaud à l’ESPE de Bonneuil.

14h45 LA VOIX

Éléments à travailler : diction ; rapidité du débit ; puissance.
Quand on observe des enfants, puissance vocale incroyable. On est conditionné-e progressivement au calme et à la discrétion pour vivre en société, mais de me manière différenciée. Légitimité plus ou moins accordée selon divers facteurs. Mais nous AVONS TOU-TE-S capacité à parler fort. Ça se travaille.

15h EXERCICES D’ÉCHAUFFEMENTS VOCAUX

15h15 LECTURE DU MANIFESTE WITCH
Traduction trouvée sur https://racinesetbranches.wordpress.com/anarcha/womens-international-terrorist-conspiracy-from-hell/

. On se met aux bords des murs en regardant vers l’intérieur du cercle, puis vers le mur. Faire bien résonner. Essayer intensités variables, exagérations.

Même quand on lit un document lors d’une conférence, on peut le rendre vivant : rien de pire qu’un ton monocorde pour perdre l’attention du public en moins de 30 secondes. Il faut interagir avec l’assemblée, on n’est pas seul-e.

16h TRAVAIL DE LA PRÉSENCE CORPORELLE MUETTE

16h30 Battle d’articles pour mettre en pratique les exercices précédents

17h GESTION DE LA RÉPARTITION DE LA PAROLE DANS UN GROUPE
Constat : lecture de l’article d’Alecia Carter

Solutions tirées des milieux militants :
– observation, comptages, chronomètre
– temps de parole max prédéfini (2’) par intervention
– tour de parole avec liste et priorisation des personnes n’ayant pas encore parlé
-poser de vraies questions
-médiation

Importance des rôles-modèles.

 

Lectures complémentaires :


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.