Première séance ! « Parler, crier, chanter: interroger le genre par la voix et les sons » 19/12/2019, Paris 3 – Censier, salle 410

La première séance de l’atelier Efigies « Corps, genre, arts » aura lieu le jeudi 19 décembre de 17h30 à 19h30 à Paris 3 – Censier en salle 410.
 
Elle est organisée en collaboration avec le collectif Les Parleuses (https://lesparleuses.hypotheses.org/277) et portera sur le thème « Parlercrierchanter: interroger le genre par la voix et les sons. » Les interventions seront les suivantes:
 
Louise Barrière (doctorante contractuelle en Arts, Université de Lorraine, 2L2S – Laboratoire Lorrain de Sciences Sociales) : “Politiques queer des voix chantées et criées : une analyse vocale des programmations musicales des festivals punk-féministes français et allemands.”
 
Cette intervention s’appuie sur un travail doctoral portant sur les influences politiques, militantes et musicales des festivals d’inspiration punk-féministe tels qu’ils se développent en France et en Allemagne depuis le début des années 2000. Ces événements, inspirés des mouvements américains des Riot Grrrl et des Ladyfest, se donnent pour objectif premier d’encourager et valoriser la participation des femmes aux scènes musicales underground. Ils investissent en outre également les politiques LGBTQI+. Afin d’appuyer cette étude, Louise Barrière a analysé les supports de communication de plus d’une centaine de festivals organisés entre 2003 et aujourd’hui, ce qui lui a notamment permis de reconstituer leurs programmations. Elle a également, depuis 2017, effectué un ensemble d’observations de ces festivals à des fins ethnographiques.Dans le cadre de cette intervention, L. Barrière s’intéressera principalement à la programmation musicale de ces événements. Elle se penchera plus spécifiquement sur la manière dont le recours à différentes techniques vocales participe à la production du genre de la voix chantée. En s’appuyant sur des références issues de la musicologie, de la sémiologie mais aussi de la socio-linguistique, elle analysera ainsi un ensemble de pratiques vocales, chantées ou criées, claires ou saturées, qu’elle a pu observer lors de festivals punk-féministes. Elle se demandera alors notamment dans quelle mesure celles-ci peuvent, dans le contexte particulier de ces événements, participer à une « queerisation » de la voix chantée.

Claire Richard (journaliste, créatrice de la fiction sonore « Les Chemins de désir » (ARTE Radio) et autrice du livre Les Chemins de désir (Seuil)): « Les Chemins de désir : la fiction radio pour explorer les fantasmes et leurs contradictions » 
 
En quoi le son est-il particulièrement adapté au matériau fantasmatique ? Comment le son permet-il une écriture à la fois très intime et très pudique ? Cette intervention abordera ces questions à travers le cas des « Chemins de désir », un podcast réalisé par ARTE radio et un livre publié aux éditions du Seuil. Il y sera question du processus d’écriture, du vécu au texte et du texte à la mise en son, des enjeux de réalisation, de l’importance de la confiance et du temps dans la création des podcasts, et de la dimension à la fois privée et collective des fantasmes, et des sons.
 
Clara Guimarães (chanteuse, doctorante en philosophie politique, Université Sorbonne Paris Cité, Laboratoire du Changement Social et Politique, co-responsable de l’atelier Efigies « Corps, genre, arts ») : “Le cri des femmes : être libre, être résistante.” 
 
Cette intervention propose de découvrir comment le chant expérimental, ancestral, ethnique et/ou contemporain peut être utilisé par les femmes comme un symbole de lutte contre leurs oppressions, face au machisme et à la violence de genre. Elle s’intéressera aussi au chant comme une démonstration de l’expression profonde de leurs désirs et de leurs identités dans un contexte à la fois individuel et collectif. En s’appuyant sur les pensées de Michel Foucault et Judith Butler,  la présentation visera à réfléchir à ce sujet en convoquant la philosophie et à répondre à la problématique suivante : comment le cri des femmes peut-il contribuer à la lutte contre le patriarcat ?
 
Venez nombreux.ses !
N’hésitez pas à nous contacter en cas de question/besoin de complément d’information à corpsgenrearts@gmail.com .
 
Au plaisir de vous rencontrer le 19 décembre !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search