Catégorie : EFiGiES Aix-Marseille

Raconter les sexualités depuis la marge – AAC

L’atelier Efigies Aix-Marseille organise une journée d’étude interdisciplinaire pour interroger la notion de marge dans les études sur les sexualités. Cette journée sera l’occasion de penser les pratiques minoritaires comme révélatrices de normes autres. Mais aussi, et peut-être surtout, comme des lieux essentiels pour saisir les logiques qui président à la recomposition des valeurs dominantes. Le croisement des questions de sexualités et de marges fait en effet émerger quatre questions principales : en quoi la marge met-elle à l’épreuve les concepts issus de la littérature scientifique pour penser les sexualités ? Quels « habitus scientifiques » se construit-on quand on pense sur la marge, depuis la marge, ou depuis la marge sur une autre marge ? Quels imaginaires des marges activons-nous ou matérialisons-nous au travers de la place laissée à la sexualité sur nos terrains de recherche comme dans nos vies quotidiennes ? Quelles intersections acceptons-nous entre ces deux espaces ?

CR de la séance du 16 octobre 2014

La séance de l’ atelier Efigies Aix-Marseille a eu lieu le vendredi 16 octobre 2014 au Centre Norbert Elias (à la Vieille-Charité) à Marseille. Nous avons eu le plaisir d’écouter et de discuter autour de deux communications: Aurélie Fillod-Chabaud (IREDU, Université...

Le genre, du rap aux manuels scolaires

L’atelier EFiGiES Aix-Marseille du 18 juin 2013 comprenait deux interventions. Genre rap, genre du rap Sous le titre « Une entrée d’hommes dans un « métier féminin » ? Le rap comme pratique professionnelle d’interprétation vocale », Karim Hammou a présenté lors...

Imaginaires social et médiatique des transidentités : qui imagine qui ?

Au départ de cette recherche, un constat, qui semble partagé dans le milieu trans. Devant les représentations télévisuelles des personnes trans, des réactions qui se répètent : « Ce n’est pas de nous dont on parle », « mais je ne me reconnais pas ». Des interrogations émergent : les représentations audio-visuelles sont-elles conformes à la réalité ? Comment se construit et se définit le « transsexualisme télévisuel » ?